Le Grand Paris est le projet d’aménagement de la métropole parisienne. Un des ses grands enjeux est la transformation des transports publics. C’est la Société du Grand Paris qui est en charge de la mise en place du réseau Grand Paris Express.

Chez Epicture, nous aimons les chantiers ambitieux, surtout quand nous sommes amenés à les simplifier.

Nous avons échangé avec Nabil El Khedri, responsable de l’entité Exécution des Contrats de la Société du Grand Paris, pour analyser l’impact de l’outil Ediflex sur les marchés de travaux de la SCP.

Depuis combien de temps utilisez vous Ediflex dans vos services et à quelle fréquence ?

Nous utilisons la solution Ediflex quotidiennement depuis novembre 2015.

Estimez vous gagner du temps grâce à l’outil Ediflex ?

Nous gagnons un temps considérable. Nous devons d’abord prendre du temps pour initialiser les marchés sur l’outil. Ce temps est amplement compensé lorsque les situations de travaux sont vérifiées automatiquement quand elles vont de nos fournisseurs et leurs sous traitants jusque notre agent comptable public pour la prise en charge et le paiement.

Quels sont les impacts de l’outil sur votre façon de travailler ?

En plus du gain de temps induit par les contrôles automatiques, l’outil nous aide à gagner en exactitude. Les calculs automatiques de révisions de prix, de retenues de garanties, des différents taux de TVA évitent les erreurs et les aller retour incessants entre les différents acteurs de la chaîne.

La dématérialisation totale du processus de facturation nous permet une meilleure traçabilité, plus particulièrement entre nos MOE (Maitres d’Oeuvre) et notre AMO (Assistance à Maitrise d’Ouvrage). Le format unique des factures permet une plus grande rapidité de traitement.

Et les équipes d’Epicture dans tout cela ?

Nous constatons une réactivité parfaite de la part des équipes qui nous accompagnent.

Quelles sont vos attentes pour Ediflex à l’avenir ?

Nous attendons l’interface avec Chorus Pro pour simplifier le plus possible la dématérialisation totale de la chaîne de facturation grâce à l’interface à venir. Nous attendons également la possibilité d’éditer les situations au format PDF avec la nouvelle présentation.